« Le chien, la neige, un pied » de Claudio Morandini (Ed.Anacharsis)

« Le chien, la neige, un pied » de Claudio Morandini (Ed.Anacharsis)

Dans la lignée des grands auteurs italiens de la Nature, un portrait saisissant d’un « clochard céleste » aux prises avec la folie… Prix Arturo-Elsa morante 2016. Sophie

Adelmo Farandola vit seul dans son chalet perdu dans la montagne. Depuis un temps immémorial. Les années ont passé, identiques à elles-mêmes. Quoique. Adelmo Farandola n’a pas le souvenir très lucide. Les saisons s’empilent dans sa mémoire comme en un brouillard indistinct.
Une longue grisaille vécue à l’écart des hommes, dans une solitude absolue, entretenue, revêche, un peu méchante. Mais cet hiver-là surgit un chien. Bavard. Pétulant. La truffe en éveil. Il adopte Adelmo Farandola.
Au printemps, la fonte des neiges révèle peu à peu un pied humain non loin de leur cabane. À qui appartient-il ? Qui l’a mis là ? Adelmo Farandola ne se souvient pas très bien des événements de l’an passé…

Traduit de l’italien par Laura Brignon

144 pages

13 euros

 

Share This Post