« Derrière les panneaux il y a des hommes », Joseph Incardona (éd. Pocket)

« Derrière les panneaux il y a des hommes », Joseph Incardona (éd. Pocket)

Et derrière un polar haletant, il y a un grand roman existentiel d’une force surprenante … Une lecture sombre et lumineuse à la fois … CHOC ! Sophie

Pierre a tout abandonné, il vit dans sa voiture, sur l’autoroute. Là où sa vie a basculé il y a six mois. Il observe, il surveille, il est patient. Parmi tous ceux qu’il croise, serveurs de snack, routiers, prostituées, cantonniers, tout ce peuple qui s’agite dans un monde clos, quelqu’un sait, forcément. Week-end du 15 août, caniculaire, les vacanciers se pressent, s’agacent, se disputent. Sous l’asphalte, lisse et rassurant, la terre est chaude, comme les désirs des hommes.
Soudain ça recommence, les sirènes, les uniformes. L’urgence. Pierre n’a jamais été aussi proche de celui qu’il cherche.

333 pages / Prix : 7.40 €

Share This Post