« L’un l’autre », Peter Stamm (éd. Christian Bourgeois)

« L’un l’autre », Peter Stamm (éd. Christian Bourgeois)

Un très beau roman sur les liens d’un couple et le besoin d’abandon. Magnifique ! Agnès

 

C’est la fin de l’été dans une petite bourgade suisse. Une famille rentre de vacances, elle s’apprête à reprendre le cours d’une existence paisible : Astrid est une mère dévouée, Thomas est un père aimant, Ella et Konrad, élèves de collège, semblent épanouis. Rien ne semble présager la situation à laquelle ils vont se trouver confrontés. Lorsque Astrid se réveille le matin suivant, Thomas est parti.
Commence alors une longue errance à travers les montagnes, vers une nouvelle vie. Le roman de Peter Stamm, qui s’ouvre sur une vie de famille et un retour au quotidien décrit à l’unisson, alterne progressivement les points de vue de Thomas et d’Astrid, comme pour trouver un sens au départ, à la disparition – thème majeur de l’œuvre de l’auteur – ce, jusqu’à la chute de Thomas dans une crevasse.
À la vie à la maison, avec les enfants peu compatissants et un irrépressible désir de revenir en arrière, s’oppose la vie sur les routes, la nature et la volonté de se confronter à son hostilité. Avec un style dépouillé et sobre, sans jugement de valeur ou de résolution définitive, l’écrivain suisse s’interroge encore une fois sur la notion de couple et de solitude propre à chaque être humain. Qu’est-ce qui lie deux personnes entre elles et jusqu’à quel point ? Quelles sont les limites de notre compréhension de l’autre ?

Traduit de l’allemand par Pierre Deshusses.

172 pages/Prix : 17.00 €

Share This Post